Journal indépendant d'information libre

Appel pour les indignés du paf

indignés-paf

Nous, lecteurs, auditeurs, téléspectateurs, internautes,  journalistes, producteurs, réalisateurs…,

Constatant les dérives et la dégradation de la qualité de l’information en France, considérant que l’information est une clé pour le bon fonctionnement de la démocratie, souhaitons être acteurs à part entière du secteur, avec les professionnels, les instances de régulation et les pouvoirs publics ;

Afin de trouver les moyens d’améliorer la qualité de l’information en France et de rétablir la confiance entre le public et les médias, nous avons organisé des tables rondes dans une quinzaine de villes en France.

De ces discussions entre citoyens et professionnels de l’information émergent quatre principes fondamentaux et des propositions :

1. Associer les citoyens au fonctionnement des médias :

–  Créer des organes de régulation garants du fonctionnement démocratique des médias et réunissant les différents acteurs du secteur (professionnels, propriétaires, citoyens-usagers et pouvoirs publics),

–  Faciliter l’interpellation des médias, des organes de régulation et de la justice par les citoyens-usagers pour faire respecter les droits des personnes (droits à l’image, droit de réponse, devoir de rectification…).

2. Réformer structurellement le secteur des médias pour plus de transparence, d’indépendance éditoriale, politique et économique

 –  Inscrire dans la Constitution le Droit des citoyens à une information libre, indépendante, transparente et pluraliste,

–  Abandonner l’Article 3B de la Convention Collective des journalistes qui les soumet à une dépendance vis à vis de leur entreprise,

–  Instaurer une clause d’intérêt supérieur d’information du public, dont pourront se prévaloir les journalistes,

–  Élaborer une charte professionnelle unique des journalistes engageant ses signataires,

–  Faire nommer les Présidents des médias publics par des organes de régulation indépendants,

–  Faire afficher publiquement et clairement par chaque média sa structure capitalistique,

–  Faire évoluer les structures capitalistiques des médias vers une plus grande autonomie financière sectorielle,

–  Faire afficher publiquement et clairement par chaque média ses sources de revenus et les faire évoluer vers une plus grande diversité,

–  Permettre la traçabilité de l’information en rendant public son processus de fabrication (origines : dossier de presse, communiqué, enquête ; dates et durée de réalisation…),

–  Rendre public les liens économiques ou autres qui pourraient exister entre les différents acteurs liés à l’information, à sa fabrication et à sa diffusion,

–  Appliquer de manière équitable les sanctions des organes de régulation dans les cas de non respect de la déontologie de l’information (sanction financière, mise en garde, interdiction d’émettre ou de publier…),

–  Rendre obligatoire les appels d’offres pour les fréquences audiovisuelles lors de leurs renouvellements si des manquements caractérisés au cahier des charges et à la déontologie de l’information ont été constatés durant l’exploitation de la concession.

3. Repenser la politique de soutien au secteur pour favoriser le pluralisme et l’innovation

 –  Encourager le développement de médias dans le champ de l’économie sociale et solidaire (attribution de fréquences ou canaux, financements…),

–  Conditionner l’attribution des aides aux entreprises et associations au respect de la charte professionnelle des journalistes, des valeurs démocratiques et de la déontologie de l’information,

–  Ouvrir les équipes de rédaction et les écoles de journalisme à la diversité en encourageant le recrutement de personnes d’origines sociales diverses,

–  Créer des laboratoires de recherche fondamentale, d’initiatives citoyenne ou universitaire, sur les pratiques de l’information.

4. Eduquer aux médias dès le plus jeune âge

–  Considérer l’éducation aux médias, leur compréhension et leur utilisation, comme un savoir essentiel,

–  Intégrer son enseignement dans les programmes scolaires et ceux de l’éducation permanente,

–  Développer des outils, lieux, événements pour populariser le décryptage des médias.

Signer ici l’appel des indignés du PAF

S'abonner à l'audible

Un commentaire sur “Appel pour les indignés du paf”

  1. Cyril Delacour

    Intervenant auprès d’enfants en multimédia / vidéo, je peux affirmer qu’avec l’expérience d’écrire avec des outils permettant de capter le réel ils apprennent assez vite comment il est montré dans nos médias.

    Par exemple voici mon premier court (2006), un documentaire sur le quartier des enfants qui le font : http://youtu.be/c03uNJJl7cY

    Nous passons à la TV (France 3 « C’est mieux ensemble » déc. 2006) : http://youtu.be/vAENEbfCO2w

    Répondre

Laisser un commentaire

Les balsas HTML de base sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

S'abonner aux commentaires via RSS

Unable to load the Are You a Human PlayThru™. Please contact the site owner to report the problem.